blog-maison.com

Comment obtenir une subvention rénovation ?

Lorsqu’on ne dispose pas assez de moyen pour subventionner ses projets de rénovation, on peut toutefois demander des aides ou bien demander des subventions. Car depuis des années, les différents états ont mis plusieurs subventions à la disposition des particuliers afin de les encourager à démarrer et à achever leurs différents travaux de rénovation.

Ces subventions sont organisées de façon à ce que les ménages ne fassent pas beaucoup de dépenses. Mais la question que tout le monde se pose est comment faire pour bénéficier de ces subventions. Le blog maison vous éclaire sur le sujet !

Comment obtenir une subvention rénovation ?

Les différentes subventions existantes

Il existe plusieurs catégories de subventions pour les travaux de rénovation de d’aménagement en cette année. Parmi ces subventions figurent, le CITE 2020, Ma Prime Rénov, l’’Éco Prêt à Taux Zéro, les aides de l’Agence Nationale de l’Habitat (ANAH), la Prime Énergie, l’isolation 1 euro, etc.

Crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) et de Ma Prime Rénov ?

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) est une subvention mise en place par l’État. Elle est équivalente à un crédit accordé aux ménages. Elle assure la réduction la consommation énergétique des ménages. Cette subvention est octroyée aux appartement ayant un revenu modéré. Mais en 2021, le CITE va disparaître totalement et donner place à Ma Prime Rénov. La subvention Ma Prime Rénov permet aux riches de finaliser leurs travaux de rénovation.

Pour bénéficier du crédit d’impôt pour la transition énergétique ou de Ma Prime Rénov, votre projet de rénovation doit être effectué par un professionnel, vous devez être le propriétaire de votre appartement et ces travaux de rénovation doivent être réalisé dans votre propre résidence et ladite appartement devrait avoir au moins deux ans d’ancienneté. La valeur de votre subvention est en fonction de vos travaux réalisés. En effet, ces deux crédits sont destinés exclusivement aux travaux de rénovation tels que : les travaux d’isolation, le chauffage et la production d’énergie. Pour obtenir ces deux subventions, il faut nécessairement que le professionnel qui est en charge de vos travaux possède le Label RGE.

L’Éco Prêt à Taux Zéro

L »éco Prêt à Taux Zéro est un crédit octroyé pour effectuer les travaux de rénovation. En effet, l’Éco Prêt à Taux Zéro est bénéficié par des ménages ayant un nouvel immobilier. L’essentiel est qu’il faudrait que les travaux soient effectués par un professionnel bien reconnu. Pour en bénéficier de cette subvention, il faut que vous soyez le propriétaire de l’appartement et que quelqu’un au moins réside dans la maison. Cette personne pourrait être vous-même ou un locataire. Pour obtenir ce prêt, il faut prendre d’abord des renseignements auprès de votre banque ou auprès d’un organisme accrédité et faire le dépôt du devis de vos travaux auprès de ces derniers. Le montant maximal de ce crédit est de 30 000 euros et est remboursable sur 10 à 15 ans.

Les aides de l’Agence National de l’Habitat (ANAH)

 Ces aides sont semblables à un financement de vos travaux de rénovation. Elles sont accordées aux propriétaires terriens ou aux propriétaires bailleurs et sont destinées aux travaux accessibles aux personnes infirmes, aux vieillards, aux travaux d’installation de source d’énergie moderne, etc. C’est en fonction de votre revenu mensuel que vous avez droit à ce crédit. Pour profiter de ces aides, vos revenus doivent être modestes. Les travaux que vous effectuez ne doivent pas dépasser votre consommation énergétique de 25%. Et votre demande doit être déposée auprès de l’agence des aides d’Anah avant le démarrage de vos projets.

La Prime Énergie

La Prime Énergie est une subvention accordée par l’État ou par les producteurs d’énergie. Les producteurs s’engagent dans ce contexte à accompagner la transition énergétique. L’entreprise en charge de cette subvention est  »CertiNergy ». Ce dernier possède plusieurs partenaires qui s’occupent de la constitution des dossiers de candidature de la délibération des primes.

La Prime Énergie apparaît comme un chèque bancaire. Elle peut être encaissée, elle n’a aucune exigence. Cette prime vous permet de récompenser les investissements effectués uniquement pour vos renouvellement énergétique. Il est estimé à près de 2 000 euros. Pour en bénéficier, il faut que votre bien ait deux ans d’ancienneté. Assurez-vous que les travaux s’effectuent dans votre résidence principale, qu’ils soient dirigés par un professionnel et que le devis de ces travaux est signé avant leur démarrage. Ce crédit est destiné à l’isolation de murs, à la réfection de toitures, de combles ainsi qu’à l’installation de pompes à chaleur, de la chaudière, etc. La prime énergie est obtenue sur adhésion au programme CertiNergy.

 L’isolation à 1 euro

L’isolation à 1 euro est accordé aux fournisseurs d’énergie et de carburant. Elle est destinée à l’isolation des combles et est octroyée au 50 premiers mètre carré. Pour en bénéficier, envoyez une lettre d’acquisition au programme certiNergy ou à l’un de ces partenaires.

En conclusion

Il existe plusieurs subventions pour vos travaux de rénovation. Pour en obtenir, il faut que votre appartement ait au moins deux d’ancienneté, que vous soyez propriétaire et que les travaux soient dirigés par un professionnel.

Retour en haut