blog-maison.com

Les travaux préliminaires à un aménagement de combles

Si vous avez besoin ou envie de créer plus d’espace habitable dans votre maison, l’une des meilleures solutions qui s’offrent à vous est l’aménagement de vos combles perdus. Qu’ils soient en bois ou en métal, Ils vous permettent de gagner de l’espace sans pour autant déménager ni perdre du terrain. Vos combles peuvent également être un moyen pour vous de gagner de l’argent : vous pouvez en faire des chambres d’hôtes. Par où commencer ? comment s’y prendre ? Sur le blog maison, nous vous disons tout !

Les considérations pré-aménagement !

Avant tout, il vous faut déterminer s’il y a possibilité d’aménager les combles. Tenez donc compte des critères suivants. La hauteur sous plafond du toit : la hauteur idéale est située entre 2.20 et 2.50 m ; à défaut, le minimum de hauteur requis est de 1.80 m. Vous devez pouvoir tenir droit debout dans l’espace. Ensuite, vous devez vous assurer que la pente du toit est d’au moins 35°. Ceci est important parce qu’il permet de pouvoir se glisser facilement à l’intérieur. Le pied de pente doit être d’une hauteur supérieure à 1,20m.

Mieux, la stabilité du plancher, le type de charpente et l’état de la toiture doivent être considérés.  Le plancher doit pouvoir supporter le poids des meubles, des équipements sanitaires, des cloisons etc. Si vous avez une charpente traditionnelle, cela vous facilitera la tâche. Sinon, vous aurez de gros travaux à faire. Vérifiez si la toiture est en bon état, si elle n‘est pas vétuste. En effet, c’est elle qui protège la maison contre les diverses intempéries. Observez-la attentivement donc ; au cas où elle était isolée, voyez si l’isolant est humide, attaqué par les rongeurs, tassé ou comporte des moisissures.  

Travaux préliminaires à l'aménagement des combles

Dans le cas où vos combles ne répondent pas à ces conditions, vous devrez penser à une rénovation de la charpente, de la pente du toit ou encore à une surélévation de votre habitation. Mais attention, pour ce genre de travaux, il vous faudra un permis de construire et/ou d’une déclaration de travaux.

La déclaration de travaux est obligatoire si vous voulez créer de nouvelles fenêtres, si la surface que vous voulez exploiter est comprise entre 5 et 20m2 et n’est pas encore considérée comme vivable, si l’étendue totale de la maison est inférieure à 150m2. Au cas où la superficie est supérieure à la limite, vous devez solliciter un permis de construire.

Pour évaluer tous les aspects et la faisabilité de votre projet d’aménagement, il est conseillé de consulter un expert. Celui-ci sera à même de vous donner avec exactitude ce que vous devez faire compte tenu de la structure de la maison.  Ne négligez pas aussi de prévoir un budget conséquent. A la suite des analyses faites par l’expert, vous aurez une idée des travaux à effectuer. Demandez alors une estimation de ce que ça vous coûtera et prévoyez une marge.

Pendant qu’on y est, contrôlez aussi les assurances des professionnels que vous engagez avant de signer le contrat. Vous pouvez aussi demander les avis de leurs clients précédents pour vous assurer de la qualité des travaux. Tous ces paramètres étudiés et validés, vous pouvez maintenant commencer vos travaux d’aménagements.

Aménagement de combles : les travaux à proprement parler !

L’isolation

C’est l’un des travaux les plus importants à faire afin de rendre les combles habitables. Une bonne isolation s’avère capitale pour réduire la chaleur excessive qui s’échappe des combles. En plus, elle vous fait réduire vos dépenses en électricité de 30%.

Pour une isolation réussie, vous pouvez combiner plusieurs formes d’isolants sur une même surface. Il existe deux procédés d’isolation : l’isolation par l’intérieur et l’isolation par l’extérieur. La première est la plus pratiquée. Plus efficace, elle coûte moins chère. L’isolation par l’extérieur est un peu moins pratiquée. Elle consiste à couvrir la maison de matériaux isolant pour la protéger des intempéries ; elle est relativement chère mais le résultat est tout de même performant.

Les escaliers

Vous devrez les mettre à un endroit où ils n’empêcheront pas le passage. Pensez à leur emplacement en tenant en compte la volumétrie et surtout la structure du plancher.

L’électricité et la plomberie

Tout dépend de votre budget. Pour l’électricité, vous avez deux possibilités : connecter les câbles d’alimentation au système qui existe dans la maison ou installer un système complètement autonome. En ce qui concerne la plomberie, dès le début du projet, si vous voulez créer des toilettes, une salle de bain etc., pensez à faire un raccordement avec le système principal de la maison.

Les fenêtres

Elles sont importantes pour vous permettre d’avoir de la lumière naturelle. Leur dimension doit être raisonnable et faciliter la pose. Trouvez-leur un bon emplacement, une zone totalement affranchie vous permettant de bien jouir de la lumière.

Retour en haut