blog-maison.com

Quel type de baie vitrée choisir pour son salon ?

Plus qu’un simple atout esthétique, la baie vitrée est aussi un outil de régulation thermique dans une maison. Permettant de faire pénétrer la lumière naturelle dans une pièce, d’agrandir celle-ci, la baie vitrée est un incontournable des maisons.

Lorsqu’on construit sa maison ou qu’on la rénove, quel type de baie vitrée choisir pour son salon ? Plusieurs éléments sont à prendre en compte dans le choix d’une baie vitrée. Il y a le matériau, le type d’ouverture et le vitrage. Le détail avec le blog maison !

Baie vitrée salon

Le matériau nécessaire

L’aluminium

Extrêmement prisé, l’aluminium est souvent utilisé pour la fabrication des baies vitrées. Rigide et esthétique, il est aussi très facile d’entretien et peut se décliner en plusieurs couleurs. Délaissé avant à cause de sa faible capacité d’isolation, les progrès scientifiques ont permis de remédier à cet état. Mais il est un matériau plutôt cher, notamment le plus cher du marché.

Le bois

Le bois est excellent pour les baies vitrées, grâce à ses capacités thermiques et sa rigidité. Celle-ci est assez grande pour lui permettre de supporter de grandes charges. C’est aussi un très beau matériau, qui embellit une pièce. Le seul problème est que le bois doit être constamment entretenu. Son prix oscille entre 900 et 1500 euros.

Le PVC

C’est le matériau qu’on utilise le plus dans la création des baies vitrées. Le PVC est facile d’entretien et a des prix abordables. C’est un matériau pratique, mais qui ne peut s’adapter à toutes les tailles de baie. Son prix est compris entre 150 et 1000 euros.

Baie vitrée mixte

Pour allier efficacité, esthétique et économie ; il est possible d’avoir une baie vitrée mixte. Il est par exemple pratique d’associer l’esthétique du bois à l’intérieur, aux performances de l’aluminium à l’extérieur.

Il s’agit d’un compromis, qui permet de jumeler le charme naturel du bois à l’efficacité de l’aluminium. Les baies vitrées mixtes ont un prix assez élevé, au-delà de 1000 euros.

Les types d’ouverture

Les baies vitrées à galandage

Ce type de baie vitrée est coulissant. Le système permet de faire glisser totalement les vantaux à l’intérieur du mur. Ils deviennent alors invisibles, ce qui agrandit l’espace et offre de grandes entrées de lumière. Avec la baie vitrée à galandage, la porte s’ouvre complètement vers l’extérieur, comme un prolongement de la terrasse.

C’est un choix esthétique, mais qui ne s’adapte pas à toutes les habitations. Néanmoins, ce type d’ouverture de baie vitrée se prête très bien à la maison container.

Les baies vitrées coulissantes

Dans ce modèle, les baies vitrées peuvent être composées de 3, 4, jusqu’à 6 vantaux. Elles sont montées sur des rails, qui leur permettent des déplacements latéraux. Elles coulissent pour s’ouvrir vers l’extérieur. Le nombre de vantaux permet de choisir l’ouverture : de gauche à droite ou de droite à gauche.

Les baies vitrées fixes

Il peut arriver qu’on recherche un apport en lumière, sans pour autant avoir besoin d’une ouverture. Les baies vitrées fixes ne s’ouvrent pas. Elles sont très pratiques pour les salons en étage, où elles ont un maximum d’impact. Bien que semblables aux baies coulissantes, les baies vitrées fixes sont juste des murs de verre.

Les baies ouvrantes

La baie ouvrante est aussi appelée porte-fenêtre, parce qu’elle s’ouvre de la même manière. Plus économique que la baie coulissante, elle peut être simple ou double. La baie ouvrante marche grâce à la fonction oscillo-battante.

Le vitrage

C’est l’un des éléments les moins négligeables dans le choix de votre baie vitrée. Le type de vitrage détermine l’isolation thermique, et même phonique.

Double vitrage

Le double vitrage est le modèle le plus utilisé pour les baies vitrées. Il est performant, et peut même encore être amélioré par l’ajout de gaz entre les couches de verres. Il est aussi possible de se tourner vers le double vitrage hautes performances. Ce type de vitrage évite la déperdition de la chaleur par les baies vitrées.

Triple vitrage

Le triple vitrage n’est pas à utiliser dans tous les cas. Il est important de demander plusieurs avis avant de décider d’en installer un, ce n’est pas toujours l’idéal. Il s’agit de trois parois de verre et de deux lames d’air. Le triple vitrage a l’inconvénient d’utiliser des verres lourds, qui de plus nécessitent des menuiseries particulières.

Le triple vitrage à la française est aussi une option. Ici il est question d’intégrer des volets roulants pour renforcer l’isolation d’un double vitrage.

Autres options

Il y a eu des avancées dans le domaine de l’isolation ces dernières années. Aujourd’hui, il existe aussi le double vitrage faiblement émissif, ou à isolation renforcée (VIR) ou à isolation thermique renforcée (ITR). Ce vitrage renforce l’isolation et permet d’éviter jusqu’à 30% de pertes en chaleur.

Le vitrage chauffant quant à lui émet de la chaleur par rayonnement, grâce au film transparent dont il est recouvert.

En conclusion

Le choix de la baie vitrée de son salon est donc fonction aussi bien de la configuration de sa maison que de ses finances. Entre les choix de matériaux, de types d’ouverture ou de vitrage ; on peut vite se retrouver dépassé.

Il est important de privilégier efficacité (notamment dans les capacités isolantes) et esthétique avant d’opter pour une baie vitrée. Les options sont nombreuses pour choisir au mieux la baie vitrée de son salon. Se renseigner au maximum est encore le meilleur moyen pour éviter de se tromper.

Retour en haut