Poêle à bois ou cheminée, que choisir pour les chauffages domestiques ?

Les poêles à bois sont des appareils qui brûlent des combustibles solides pour produire de la chaleur. Le bois est de loin le combustible le plus utilisé. L’utilisation du charbon, de la tourbe et des granulés organiques a fortement diminué. Les poêles à bois utilisent l’un ou l’autre de ces combustibles, ou une combinaison des deux, pour chauffer la maison, et ce, avec des degrés d’efficacité variables.

Quelle différence y a-t-il entre un poêle à bois et une cheminée ?

Les termes « cheminée » et « poêle à bois » ont des significations très différentes. Une cheminée est généralement une partie de la structure de la maison, insérée dans un mur ou un conduit de cheminée. Un poêle à bois est un appareil autonome avec un conduit de fumée. Il peut également être installé dans une cheminée existante. 

A part les poêles à bois et les cheminées, les chaudières sont d’autres appareils de chauffage à combustible solide. Elles sont souvent utilisées en conjonction avec des systèmes hydroniques pour le chauffage central, mais d’autres types de poêle à combustibles solides peuvent également fournir suffisamment de chaleur pour toute la maison, en particulier lorsqu’ils sont utilisés en conjonction avec des ventilateurs de plafond ou des dispositifs de transfert de chaleur. Les poêles à bois sont le plus souvent utilisés pour le chauffage des locaux, pour chauffer une grande pièce ou un espace de vie. Ci-dessous se trouve une liste des types de fourneaux à bois et de cheminées les plus utilisés :

  • les cheminées,
  • les inserts de cheminée,
  • les poêles à combustion lente,
  • les chaudières et fours de chauffage central.

Quelles sont les caractéristiques de ces types de chauffage ?

Les cheminées

Les cheminées en briques sont les plus traditionnelles, mais aussi les moins efficaces, puisque seulement 5 à 10 % de l’énergie utilisée sert à chauffer la pièce. Elles produisent de la chaleur radiante et ne fournissent de la chaleur que dans une zone localisée. Elles peuvent être coûteuses à installer en raison du coût supplémentaire de l’installation d’une cheminée et d’un registre de chauffe. Dans les maisons avec une cheminée en brique, un insert est presque toujours une meilleure option. 

Les inserts de cheminée 

Ces inserts sont un moyen efficace d’améliorer l’efficacité d’un foyer existant. Ce sont des inserts métalliques qui s’adaptent aux cheminées en briques existantes, ce qui permet la circulation de l’air autour de l’insert métallique et son retour dans la pièce. Les inserts de cheminée utilisent à la fois la chaleur rayonnante du feu et la chaleur convective de l’air qui circule autour d’eux. Ils offrent un rendement d’environ 23 à 25 %, mais ils nécessitent également l’installation d’un conduit de fumée. 

Poêle à bois ou Cheminée ?

Les poêles à combustion lente

Ce sont les plus populaires, et ce sont ceux que nous appelons le plus souvent  « poêles à bois ». Ils fonctionnent en contrôlant soigneusement la quantité d’oxygène disponible pour un feu et émettent de la chaleur à la fois par rayonnement à partir du corps métallique et du conduit de fumée, et par convection de la chaleur par l’air chaud libéré par des évents spécialement conçus. Ces types de poêle à bois sont les plus efficaces, convertissant entre 55 et 70 % de l’énergie utilisée en chaleur domestique lorsqu’ils sont correctement rangés et brûlent lentement. Les poêles à combustion lente émettent beaucoup de chaleur et sont très efficaces pour chauffer de grandes surfaces pendant de longues périodes. 

Les fours de chauffage central et chaudières 

Il s’agit généralement de grandes unités utilisées pour le chauffage central d’une maison. Les fours de chauffage central chauffent l’air et les chaudières chauffent l’eau. Ils utilisent des réseaux d’évents ou de tuyaux pour distribuer la chaleur dans la maison à l’aide de radiateurs, d’évents et de serpentins sous le plancher, et peuvent être conçus de manière à fournir également de l’eau chaude pour la maison. Ces appareils sont généralement assez efficaces, avec un rendement compris entre 45 et 70 %.

Comment choisir un poêle à bois ?

Les poêles à bois vendus doivent être conformes à la norme émise par les autorités. Lorsque vous en choisissez un, vous devez vérifier à l’arrière du poêle s’il porte une plaque de conformité. Cette plaque vous fournira des informations sur les tests de conformité de l’appareil aux normes, la puissance et le rendement en kW, ainsi que les coordonnées du fabricant. Il est conseillé de consulter le détaillant au sujet de la taille et de la nature de la zone que vous souhaitez chauffer avec l’appareil car parfois, le plus gros appareil n’est pas la meilleure solution. 

Quelles sont les exigences d’installation ?

L’utilisation des poêles de chauffage dans une maison est étroitement réglementée et nécessite le respect de nombreuses normes pour assurer votre sécurité et celle de vos voisins, par exemple, pour garantir que les émissions de fumée restent dans une limite raisonnable et sûre. 

Les cheminées et les conduits de fumée doivent dépasser d’au moins 40 cm toute partie de construction située à moins de 8 mètres. La cheminée doit également être adaptée à la taille de l’appareil de chauffage et doit être hermétiquement fermée pour réduire au minimum l’excès de fumée qui s’échappe dans votre maison. 

A quel endroit devez-vous l’installer ?

Vous pouvez essentiellement installer un poêle à bois où vous voulez dans une maison, à condition qu’il soit facilement accessible. C’est pourquoi il peut faire partie de votre décoration intérieure, en gardant à l’esprit que vous devrez également prévoir un conduit de fumée intérieur. Les poêles à bois sont le plus souvent utilisés dans les pièces d’habitation.

A quoi servent les capots de cheminée et les registres ?

Le fait d’avoir une ouverture permanente dans votre maison, en particulier une ouverture qui dégage de la chaleur sur votre toit, peut attirer les oiseaux et autres animaux curieux. Un capot de cheminée est un petit « chapeau » placé sur le dessus du conduit de cheminée qui aide à empêcher les animaux, les oiseaux et l’eau de pluie d’entrer dans votre maison. Si vous avez un chauffage au bois et que vous trouvez régulièrement des oiseaux qui s’y agitent, investir dans un capot peut être une bonne idée. 

Les registres servent à contrôler le flux d’air sortant d’un conduit de cheminée. Ils sont généralement maintenus fermés lorsque le poêle n’est pas utilisé pour éviter les pertes de chaleur inutiles, et ne sont vraiment ouverts que lorsque le feu est allumé pour l’encourager à démarrer.

Qu’en est-il du nettoyage et de l’entretien ?

En raison de la nature du type de combustible, les poêles à bois de toutes sortes nécessitent des soins et une attention périodiques. Les conduits et les cheminées doivent être nettoyés au moins une fois par an, afin d’éviter l’accumulation de créosote. La créosote est une substance qui s’accumule au fil du temps lorsque du bois humide ou non séché est utilisé. Dans les cas extrêmes, la créosote peut complètement boucher une cheminée en quelques jours, mais les cheminées peuvent également être obstruées par des nids d’oiseaux. Selon le type de poêle à bois, vous devrez également retirer les cendres et le charbon de bois assez régulièrement. 

Quels sont les avantages ?

Il y a quelques avantages à utiliser les poêles à bois ou les cheminées.

  • Le bois de chauffage est moins cher que l’électricité.
  • Il peut être utilisé pour créer une ambiance ou comme élément de décoration intérieure.
  • Les types de combustion lente sont très efficaces.

Quels sont les inconvénients ?

Voici les quelques inconvénients liés à l’utilisation de ce genre de chauffage.

  • Certains poêles à bois sont très inefficaces.
  • Ces poêles dépendent du bois de chauffage, qui n’est pas toujours disponible ou sec.
  • Ils présentent un risque d’incendie constant.
  • Un certain degré de nettoyage et d’entretien est nécessaire.