blog-maison.com

Comment rénover un carrelage de sol ?

En général, le carrelage est l’un des sols les plus simples à installer et à entretenir. Mais il peut aussi se détériorer ! Chute d’objets lourds ou légers tombent, tâches, passages fréquents… Par conséquent, les carreaux utilisés pour orner le sol de la maison, de même que les joins se détériorent, se fêlent ou encore peuvent se tacher au fil du temps. Pour garder l’éclat et la beauté de ce sol, comment faire ?

Il est possible d’offrir une seconde jeunesse à un vieux carrelage. Il suffit tout simplement d’avoir une certaine quantité d’huile de coude, de disposer aussi d’une bonne méthodologie et vos anciens carreaux redeviendront brillants, éclatants et très attrayants. Si vous avez envie de le faire vous-même, le blog maison vous livre ces cinq astuces très efficaces.

Comment rénover un carrelage au sol ?

1- Nettoyer et protéger l’ancien revêtement

Au début de cette phase d’entretien, il faut d’abord nettoyer avec soin votre carrelage. Pour les salles de bain en particulier, aspirez entièrement votre carrelage en vous basant surtout sur les jointures. Une fois que votre carrelage est dépoussiéré, prenez de l’eau savonneuse et frottez-le consciencieusement à l’aide d’un balai-brosse. Et s’il en reste encore des taches, vous n’avez pas le choix, vous devrez proprement les laver une à une avec un chiffon et une brosse. Enfin, vitrifiez votre sol en vue de bien protéger votre carrelage et de lui donner un aspect éclatant, brillant ou satiné à volonté. Mais attention, il faut obligatoirement éviter d’utiliser des décapants trop puissants au cours du nettoyage pour ne pas trop abîmer votre sol.

2. Réparer les impacts

Pour réparer les impacts, il faut d’abord commencer par bien nettoyer leur trou avant de les remplir. Au cas où vous disposez d’un revêtement mat, munissez-vous d’un tube d’émail pour limiter au maximum les impacts. Ensuite, ajoutez du colorant aux impacts pour obtenir la même teinte et lissez le tout avec beaucoup d’attention pour qu’il n’y ait pas d’irrégularité. Par ailleurs, le tube d’émail n’est pas difficile à trouver sur le marché, il est disponible dans la plupart des magasins de bricolage.

3. Remplacer les carreaux abîmés

S’il arrivait que certains carreaux de votre maison se cassent ou se décollent, utilisez du mortier-colle pour les recoller. Mais si vous avez envie de changer entièrement un de vos carreaux, il faut juste l’enlever délicatement en grattant le joint. Et pour ce faire, fissurez le carreau concerné à plusieurs endroits en tapant son centre à l’aide d’un burin. Enlevez ensuite les traces de colle en grattant le sol, étalez le mortier-colle et posez enfin votre nouveau carreau. Il faut éviter surtout de pratiquer cette méthode si vous êtes conscient que la qualité des carreaux que constitue votre carrelage n’est plus commercialisé. Mais s’il arrivait que vous trouviez des carreaux semblables aux vôtres anciens, vous pouvez toutefois le pratiquer. Certes il est vraiment capital de changer les carreaux sans les casser.

4. Refaire les joints

Pour refaire les joints, vous avez la possibilité de peinturer sans excès, vos joints avec une peinture spéciale. Car la peinture se nettoie très facilement par l’éponge. Laissez-les bien sécher pendant environ une heure. Retirez enfin tous les joints qui sont trop abîmés puis étalez une nouvelle couche.

5. Repeindre les carreaux

Repeigner les carreaux consiste à redonner un coup de neuf à un carrelage ancien. Pour y aboutir, il suffit juste de repeindre tout le carrelage. Il faut remarquer qu’aujourd’hui, il existe une multitude de peintures spéciales pour le carrelage. Et les propriétés que possèdent ces peintures, leur permettent de résister fortement face aux variations de températures et en particulier, l’humidité. Prenez le temps de bien nettoyer votre carrelage avant application.

En résumé, la rénovation d’un carrelage permet de conserver l’éclat de son carrelage sur une longue période. Elle permet également de remettre au goût du jour des carreaux altérés de même que les joints sales ou abîmés. Une meilleure rénovation débute par un bon nettoyage des carreaux, une réparation des impacts, un remplacement des carreaux abîmés, une réfection des joints et une repeinture de ces carreaux. Mais, il est préférable de recouvrir sans casser votre carrelage au lieu de le rénover s’il est trop abîmé. Vous pouvez simplement recouvrir votre vieux carrelage avec du carrelage clipsable ou du carrelage slim qui vous permet de fermer aisément vos portes et vous offre également de surépaisseur.

Retour en haut